Jean-Claude Anscombre

  • « Même le roi de France est sage ». Communications, n°20, 1973, 40-82. [article]
  • « Il était une fois une princesse aussi belle que bonne I » Semantikos, 1, n°l, 1975, 1-28.[article]
  • « Il était une fois une princesse aussi belle que bonne II », Semantikos, 1,n°2,1976, 1-26.[article]
  • « L’argumentation dans la langue », (co-auteur : O.Ducrot), Langages, 10, n°42, 1976, 1976, 5-27. [article]
  • « Deux mais en français », (co-auteur : O.Ducrot), Lingua, 43, 1977, p.23-40. [article]
  • « Echelles argumentatives, échelles implicatives, et lois de discours », (co-auteur : O.Ducrot), Semantikos, 2, n°2-3, 1978, p.43-66. [article]
  • « Interrogation et argumentation », (co-auteur : O.Ducrot), Langue Française, 52, 1981, p.5-22. [article]
  • « Pour autant, pourtant (et comment) : à petites causes, grands effets », Cahiers de linguistique française, Genève, n°5, 1983, p.37-85. [article]
  • « Grammaire traditionnelle et grammaire argumentative de la con-cession », Revue internationale de Philosophie, 39, n°155,1985, p.333-349.[article]
  • « Pour soigner le minimalisme », (co-auteur : O.Ducrot), Journal of Pragmatics, 10, 1986, p.435-440. [article]
  • « Argumentativité et informativité », (co-auteur : O. Ducrot), dans  De la métaphysique à la rhétorique: in memoriam Ch.Perelman, Ed. de l’Université libre de Bruxelles, 1986, p.79-94.[article]
  • « Théorie de l’argumentation, topoï, et structuration discursive ». Revue québécoise de linguistique, vol. 18, n°1, 1989, p. 13-55. [article]
  • « Les syllogismes en langue naturelle. Déduction logique ou inférence discursive ? », Cahiers de linguistique française, vol. 11, n°21, 1990, p. 5-240. [article]
  • « Pourquoi un moulin à vent n’est pas un ventilateur ». Langue française, 1990, n° 86, p. 103-125. [article]
  • « Temps linguistique et théorie des topoi », dans Lieux communs, topoi, stéréotypes, clichés, C.Plantin éd., Ed. KIME, Paris, 1993, p. 271-289.[article]
  • « Proverbes et formes proverbiales : valeur évidentielle et argumentative ». Langue française, n°102, 1994, p. 95-107. [article]
  • « La sémantique française au XXe siècle : De la théorie de la référence à la théorie des stéréotypes », dans  Corcuera Manso, J.F., J.-M. Djian, A. Gaspar Galán (éds.) La lingüística francesa. Situación y perspectivas a finales del siglo XX. Universidad de Zaragoza, 1994. p. 9-27. [article]
  • « La théorie des topoï : sémantique ou rhétorique ? », Hermès, La Revue, n°15, 1995/1, 185-198. [article]
  • « Topique or not topique: formes topiques intrinsèques et formes topiques extrinsèques », Journal of Pragmatics, 24,1995, p.115-141.[article]
  • “De l’argumentation dans la langue à la théorie des topoï”, dans La théorie des topoï, J.C.Anscombre éd., Ed. Kimé, Paris, 1995, p. 11-47.[article]
  • « Regards sur la sémantique française contemporaine ». Langages, n°129, 1998, p. 37-51. [article]
  • « Le rôle du lexique dans la théorie des stéréotypes ». Langages, n°142, 2001, p. 57-76. [article]
  • « Mais/pourtant dans la contre-argumentation directe : raisonnement, généricité, et lexique »,  Linx. Revue des linguistes de l’université Paris X Nanterre, n° 46, 2002, p 115-131. [article]